Menu

Chalet Amnesia

Le yachting à la montagne 

Localisation: Courchevel 1650

Livraison: 2014 

Surface: 300 m2

Distribution des lieux: 4 niveaux, dont 1 enterré – R-1 : espace wellness (sauna, jacuzzi, douche) – RDC : entrée, 4 chambres en suites – R+1 : cuisine, salle à manger, skiroom (configuration skis aux pieds), terrasse – R+2 : master suite (dressing, salle de bains).  

Partenaire du projet: Maitre d'oeuvre Benjamin Mauris

Cahier des charges: 

- Repenser completement l'intérieur du chalet 

- Créer une synergie entre les différents étages

- Ajouter un espace wellness  

- Agencer et décorer dans un esprit yachting 

- Finitions haut de gamme 

 

Parti pris architectural : 

Si ce chalet sur piste, emblématique de la station, exhibe une architecture traditionnelle, à l’intérieur, le contraste est saisissant ! Issus de l’univers du yachting, les propriétaires souhaitaient insuffler à ce lieu leur passion, tant dans l’appréhension des matériaux, des chromatiques claires que dans les finitions haut de gamme. Au vu du contexte – le chalet destiné à loger du personnel saisonnier –, l’Atelier Rémi Giffon a fait table rase de l’existant pour mieux maîtriser l’espace, à l’image des propriétaires. Dans cette veine, il a conçu une trémie déroulant la nouvelle colonne vertébrale du chalet : l’escalier en béton et garde-corps en verre. Par là même, l’architecte d’intérieur a développé une dynamique verticale permettant de relier les niveaux et de réécrire les perspectives architecturales, tout en redistribuant les espaces. Au sous-sol, Rémi Giffon n’a pas hésité à absorber le volume du garage adjacent – opération nécessitant de nombreuses reprises en sous-œuvre – et à le rattacher au chalet pour donner à l’espace wellnessune prestance digne de ce nom ! Sous le faîtage, deux jacobines ont été ajoutées afin d’exploiter ce dernier étage, en récupérant un maximum de lumière naturelle et de pair une vue imprenable sur la montagne.   

 

Valeur ajoutée du projet : 

Répondant aux exigences des propriétaires, Rémi Giffon a imaginé un agencement cousu main et une décoration, en résonance. Des teintes claires, omniprésentes, l’architecte d’intérieur a su créer une vraie rythmique visuelle, jouant sur les textures des matières et des matériaux : parquet Bauwerk, en chêne clair, pierre, moquette, rideaux, mobilier tapissé, carrelage, bois peint… Soit le blanc dans toutes ses expressions, la chromatique flattée par un éclairage millimétrique, oscillant entre luminaires décoratifs, barrettes LED, profils éclairants et spots. Du point de vue de l’agencement, l’univers du yachtings’inscrit dans la finesse, avec une intégration sous tenture. Ainsi, des portes au fil du mur, aux boîtes à rideaux ou encore aux rangements, chaque élément flirte avec l’élégance et la subtilité, sans artifices.      

Lire texte
Fenêtre de log