Menu

Chalet Snjör

Moderniser l’authentique 

Localisation: Courchevel 1850

Livraison: 2017 

Surface: 315 m2

Distribution des lieux: 4 niveaux, dont 1 enterré – R-1 : espace wellness (hammam, salle de sport et salle de massage), billard et bar – RDC : skiroom, 2 chambres en suites et 1 chambre familiale double, espace dressing, bureau – R+1 : salle à manger, salon cuisine – R+2 : Master suite, avec salle de bains et dressing.  

Partenaire du projet : Maître d’œuvre Benjamin Mauris

Cahier des charges : 

-  Réhabiliter le niveau inférieur inexploité. 

-  Réaménager les étages supérieurs, en réinterprétant l’existant. 

 

Parti pris architectural : 

Atypique, ce chalet authentique, construit au début des années 2000, se distingue par une rythmique architecturale insufflée par une toiture dégradée, créant de pair une composition disparate. L’Atelier Rémi Giffon a en premier lieu été sollicité pour repenser l’intégralité du sous-sol, à l’origine constitué d’un dortoir, d’une cave et d’une chambre de bonne. En conservant uniquement les structures porteuses, les architectes d’intérieur sont repartis de zéro.  Aujourd’hui, la zone billard associée à un bar occupe la majeure partie de ce niveau. Transitoire, le coin lounge, matérialisé par les deux fauteuils Poltrona Frau et le revêtement textile Vescom, crée le lien entre l’espace massage et le hammam, via un astucieux jeu de cloisons coulissantes et fixes, maîtrisant la circulation. Des murs au plafond, le vieux bois respecte les lieux et relie le sous-sol au reste du chalet. 

 

Valeur ajoutée du projet : 

Sur les trois étages supérieurs, le fonctionnement originel demeure. La transformation s’est accomplie de manière plus subtile. Ainsi, en opérant des changements ciblés, l’Atelier Rémi Giffon a imprégné une âme plus contemporaine. Notons par exemple les portes. Chacune a été remplacée par une nouvelle, cerclée d’acier noir, nouveau fil conducteur que l’on retrouve sur les poignées, l’appareillage et la cheminée, intégrant au-dessus un téléviseur pivotant à 180°. De même le parquet existant, en chêne massif, particulièrement abîmé, a été poncé, brossé, puis teinté, lui conférant instantanément une nouvelle jeunesse. Pour insuffler un caractère plus moderne, l’Atelier Rémi Giffon a astucieusement épuré le décor vertical, avec des respirations murales blanches, en lieu et place du vieux bois omniprésent. En collaboration étroite avec la propriétaire, styliste de métier, les architectes d’intérieur ont relooké les espaces nuit, les chambres, toutes identifiées par un code couleur différent, déterminé par une moquette cocooning et des têtes de lits en résonance. Chaque chromatique est reprise dans les salles de bains respectives sur les carreaux-ciment distinctifs, de la collection Contemporary Cement Tiles de Bisazza. C’est dans cette dynamique stylistique que la master suitea été apprivoisée, sous la panne faîtière. La tête dans les sommets, elle est à l’origine du nom du chalet, Snjör, « neige », en islandais. 

Lire texte
Fenêtre de log